Affaire Benalla : l'imbroglio des passeports diplomatiques

France 3

Dans quelles conditions l'ex-collaborateur de l'Élysée a-t-il pu conserver ses passeports diplomatiques après la commission d'enquête du Sénat ? Chaque jour révèle son nouveau lot de révélations.

Alexandre Benalla a-t-il mené des opérations privées lorsqu'il travaillait à l'Élysée ? A-t-il utilisé ses passeports diplomatiques après son licenciement ? À ces questions, l'Élysée renvoie vers le Quai d'Orsay, qui assure avoir à deux reprises réalisé des demandes de restitution des passeports. Mais celles-ci sont restées lettre morte. Agnès Van Der Muhll, porte-parole du Quai d'Orsay précise : "Monsieur Benalla n'a pas restitué ses passeports, n'a pas informé le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de ses déplacements, et donc nous n'avons pas de connaissance de son utilisation ou non". Sommé de s'expliquer, l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron affirme au Journal du dimanche : "Les passeports m'ont été restitués par la Présidence début octobre".

Le procureur de la République saisi

Dans une lettre, il dit aussi entretenir des échanges réguliers avec certains membres de la Présidence alors que l'Élysée affirme avoir rompu les liens. Pour l'opposition, il y a de quoi se poser des questions. "Nous avons peine à imaginer que cette coupure ait été vraiment réelle. Nous nous interrogeons sur la nature de la protection dont a bénéficié et continuerait de bénéficier Monsieur Benalla", réagit Constance Le Grip, député LR des Hauts-de-Seine. Ce nouveau rebondissement embarrasse au plus haut sommet de l'État. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a saisi le procureur de la République afin de mener des investigations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne