Affaire Benalla : à Madrid, Emmanuel Macron n'a pu éviter le sujet

En direct de Madrid, en Espagne, le journaliste de France 3, Arnaud Boutet, fait le point sur la visite d'Emmanuel Macron, en pleine affaire Benalla.

Emmanuel Macron était en visite à Madrid, en Espagne, jeudi 26 juillet, où il a rencontré le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez. Et même de l'autre côté des Pyrénées, le chef de l'État a dû faire face à l'affaire Benalla. "La zone euro, la gestion de la crise migratoire, voilà les dossiers qui étaient au programme. Le président français a également évoqué l'actuelle négociation commerciale Europe-Etats-Unis, et il ne veut pas d'un accord global. Mais pour cette première conférence de presse depuis le début de l'affaire Benalla, et même à l'étranger, où il parle rarement de politique intérieure, et bien, Emmanuel Macron n'a pu éviter le sujet qui fâche", rapporte le journaliste de France 3 Arnaud Boutet.

1h30 de retard

"'Cette affaire c'est une tempête dans un verre d'eau', 'tous les collaborateurs de l'Élysée ont bien travaillé' ou encore 'le président travaille aujourd'hui, et rien ne pourra le troubler'", a déclaré Emmanuel Macron depuis Madrid. Pour ce premier voyage en Espagne, le chef de l'État est tout de même arrivé avec 1h30 de retard. Son explication : "J'étais quelques heures auparavant dans les Pyrénées et j'ai salué beaucoup de monde". Emmanuel Macron sera vendredi 27 juillet au Portugal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne