A peine arrivé sur Twitter, Alexandre Benalla s'écharpe avec Nadine Morano

Alexandre Benalla, le 26 février 2019 à Paris.
Alexandre Benalla, le 26 février 2019 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

L'ancien chargé de mission à l'Elysée s'en prend vertement à l'ancienne ministre, dont les propos sur Sibeth NDiaye ont indigné les réseaux sociaux.

L'arrivée d'Alexandre Benalla sur Twitter, il y a trois jours, n'était pas passée inaperçue. Son clash avec Nadine Morano, samedi 20 juillet, devrait lui permettre de faire encore parler de lui. L'ancien chargé de mission à l'Elysée, qui s'est inscrit sur le réseau social un an jour pour jour après le début de "l'affaire Benalla", s'est invité dans la polémique lancée par Nadine Morano contre Sibeth NDiaye.

"Outrée mais habituée à entendre ses inepties débitées souvent en tenue de cirque", avait posté vendredi l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, en critiquant les origines et les tenues vestimentaires de la porte-parole du gouvernement. "Si 'ineptie' était une femme elle s'appellerait Nadine Morano, vraie clown du cirque politico-médiatique", lui a répondu Alexandre Benalla.

Dans un autre tweet, Alexandre Benalla est allé encore un peu plus loin, en souhaitant implicitement à Nadine Morano de subir un placement en hôpital psychiatrique. 

Depuis son tweet sur Sibeth NDiaye, les propos de Nadine Morano ont été abondamment condamnés, notamment dans les rangs du gouvernement. L'ancienne ministre a répondu à certains d'entre eux sur son compte Twitter.

Vous êtes à nouveau en ligne