VIDÉO. "La 5G est utile et indispensable" assure Cédric O alors que Julien Bayou n'a pas "besoin" de "brosses à dents connectés"

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques a débattu avec Julien Bayou, le secrétaire national d'EELV sur le sujet de l'utilité du déploiement de la technologie 5G.

Le développement de la 5G a fait l'objet d'un débat animé ce mercredi sur franceinfo entre Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, et Julien Bayou, le secrétaire national d'EELV. Un débat notamment sur l'utilité ou pas de cette nouvelle technologie. "La 5G est utile et indispensable, c’est pour ça que dans le monde il y a 21 pays qui ont déjà lancé, que les Etats-Unis et la Chine en font un élément indispensable de leur relance et de leur développement économique. En Europe, déjà 12 pays ont installé la 5G", a déclaré Cédric O. "Au quotidien, poursuit le secrétaire d'Etat, il y a deux types d'usages, des usages individuels qui vont apporter plus de débit et moins de latence avec moins de consommation énergétique.''

Il y a un certain nombre d'usages dans l'industrie, dans la ruralité, comme la généralisation de la télémédecine, le développement de l'agriculture qui sont indispensables.

Cédric O

à franceinfo

"Vous nous parlez de télémédecine, mais la réalité c'est des brosses à dents et des frigos connectés dont on a peu besoin" a répliqué Julien Bayou. Si on est juste à dire progrès, progrès, progrès, à quoi ça sert ?"

Urgent ou indispensable ?

"Quand vous dites que c'est indispensable, moi je demande si c'est urgent, s'interroge Julien Bayou. La priorité, l'effort public, doit aller à couvrir les territoires qui ne sont pas couverts par internet. On parle presque d'une question d'égalité républicaine. Nous dire que c'est pour la ruralité ce n'est pas vrai."

D'ici deux ans, "on sait que les réseaux 4G dans les grandes villes seront saturés", a argumenté Cédric O. "Donc, on ne pourra plus ou mal téléphoner et échanger des données. Donc, soit on laisse saturer, soit on déploie de la 5G qui aujourd'hui pour la même utilisation que la 4G dépense 10 à 20 fois moins d'énergie."

Vous êtes à nouveau en ligne