Municipales : Michèle Rubirola élue à Marseille

France 3

Une femme maire de Marseille (Bouches-du-Rhône) pour la première fois. A la tête de l’union de la gauche, Michèle Rubirola fait basculer la ville après une semaine pleine de rebondissements. Il lui aura fallu deux votes et le soutien de Samia Ghali pour l’emporter.

L’instant est historique : ce samedi 4 juillet, après 25 ans à diriger la ville, Jean-Claude Gaudin a transmis son écharpe de maire à Michèle Rubirola. Cette médecin de 63 ans portée par une union de la gauche devient la première femme élue maire de Marseille (Bouches-du-Rhône). Elle s’est empressée d’aller partager sa victoire avec la foule réunie, où elle a avoué, émue : "J’ai pleuré d’émotion. Un grand merci à l’ensemble des Marseillais et Marseillaises qui nous ont porté là. Et un grand merci au Printemps qui nous a permis de donner cet espoir à l’ensemble des Marseillais."

Un troisième tour tendu

Avant la fête, l’élection au troisième tour avait été tendue : gauche et droite était au coude à coude au premier tour du vote. C’est la sénatrice Samia Ghali, forte de huit conseillers qui tenait la clef du scrutin. Il a fallu des heures de tractations avant qu’elle choisisse son camp et l’annonce avant le deuxième vote de la journée : "J’ai pris la décision de ne pas diviser les Marseillais (...) et de leur permettre d’avoir Michèle Rubirola comme maire, c’est pour cela que je vais retirer ma candidature." Thierry Curtet journaliste France Télévision envoyé à Marseille revient sur la personnalité de la nouvelle maire : "Une quasi inconnue y compris des Marseillais. C’est une femme médecin qui travaillait il y a un mois encore à la Sécurité sociale". Il poursuit : "Elle l’a dit, elle exercera son mandat collectivement avec ses premiers adjoints et ses adjoints".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne