VIDÉO. Discussions autour des postes-clés de l'Union européenne : "Ce partage du gâteau est parfaitement lamentable"

Pour l'eurodéputé Yannick Jadot, l'essentiel est "savoir quelle est la feuille de route de la Commission européenne" alors que les différents chefs d'Etat lors du sommet européen n'ont pas permis d'aboutir à un accord sur le nom du prochain président de la Commission européenne.

Les discussions engagées entre les différents chefs d'Etat lors du sommet européen n'ont pas permis d'aboutir, jeudi 20 juin, à un accord sur le nom du prochain président de la Commission européenne. "Ce partage du gâteau que sont en train de jouer les conservateurs, les socialistes et les libéraux, est parfaitement lamentable", a réagi Yannick Jadot, vendredi matin sur franceinfo. "Il n'y a pas une seule discussion de fond", a jugé le député européen, estimant que la situation en Iran, le climat ou la justice sociale sont des dossiers qui devraient être prioritairement traités par l'Europe.

Ce n'est franchement pas à la hauteur de l'enjeu.

Yannick Jadot

à franceinfo

Yannick Jadot a cependant reconnu l'importance de ces négociations, mais a estimé qu'elles n'étaient pas menées de la bonne manière. "À chaque renouvellement, il y a ces enjeux de poste. Je ne dis pas qu'ils sont mineurs, mais la question première et prioritaire, c'est 'que fait-on de l'Europe pour les cinq prochaines années ?'", a jugé l'eurodéputé.

L'essentiel est d'après lui de "savoir quelle est la feuille de route de la Commission européenne". Yannick Jadot a conclu sur le fait que "le seul sujet, c'est le programme. Ça ne peut pas être les personnes".

Vous êtes à nouveau en ligne