Conseil de défense écologique : "Ce n'est pas possible d'être autant en décalage entre les paroles et les actes"

David Cormand secretaire national d\'EELV le 17 mai 2019.
David Cormand secretaire national d'EELV le 17 mai 2019. (LEON TANGUY / MAXPPP)

"Si on veut qu'il y ait une impulsion claire en faveur de l'écologie, sachez que le vote écolo compte deux fois", a soutenu David Cormand, secrétaire national d'EELV.

"Que les gens parlent d'écologie, je m'en réjouis, ça fait 20 ans que je milite pour l'écologie et on a été trop longtemps à crier dans le désert. Maintenant, ce sont les actes qui font la différence", a déclaré David Cormand, secrétaire national d'EELV vendredi 24 mai sur franceinfo. "Hier, jeudi, lors du Comité de défense écologique, ils [le gouvernement] n'ont pas été capables d'arrêter clairement cette folie de la "Montagne d'or", cette mine d'or prévue dans la forêt amazonienne française en Guyane."

"Ce n'est pas possible d'être autant en décalage entre les paroles et les actes. Donc si on veut qu'il y ait une impulsion claire en faveur de l'écologie, sachez que le vote écolo [EELV] compte deux fois, poursuit-il. Premièrement, vous donnez une chance aux écolos de prendre le pouvoir et deuxièmement, vous envoyez un signal aux autres forces politiques pour qu'elles soient encore plus écolos."

Nicolas Hulot, ancien ministre de la Transition écologique, n'a pas souhaité donner de consigne de vote pour les élections européennes. "Oui j'aurais préféré qu'il nous soutienne, mais Nicolas Hulot, il est comme cela. Maintenant, je ne vais pas me rouler par terre et le supplier", a reconnu David Cormand. "Mais le message que Nicolas Hulot donne, et le message qu'il a surtout délivré quand il a quitté le gouvernement c'est que le libéralisme, le capitalisme, le productivisme, c'est incompatible avec l'écologie et ça c'est le message important qu'il délivre", a poursuivi le secrétaire national d’EELV. "Je prends cette part-là, et j'espère que les électeurs vont faire la traduction qui s'impose," a-t-il conclu.

Vous êtes à nouveau en ligne