Dix parlementaires socialistes lancent un nouveau club : celui de la "Gauche durable"

Laurence Rossignol et Philippe Martin au siège du PS en novembre 2011.
Laurence Rossignol et Philippe Martin au siège du PS en novembre 2011. (THOMAS SAMSON / AFP)

Dix parlementaires socialistes ont publié un manifeste pour une "Gauche durable" dans Libération lundi 9 juillet. Objectif de ce nouveau club : permettre à la gauche de rester au pouvoir plus de cinq ans de suite.

Dix parlementaires socialistes ont publié un manifeste pour une "Gauche durable" dans Libération lundi 9 juillet. Objectif de ce nouveau club : permettre à la gauche de rester au pouvoir plus de cinq ans de suite.

Ils en sont persuadés : "la gauche peut réussir et durer". Un mantra qui apparaît dès les premières phrases du manifeste publié dans Libération lundi 9 juillet par dix parlementaires socialistes.

Ce texte fonde la création d'un nouveau club, celui de la "Gauche durable". Objectif ? Maintenir la gauche au pouvoir en "repensant notre modèle de croissance", affirment ses membres.

"Une prospérité sobre en ressources"

"Au Parlement, la Gauche durable veillera à ce que les politiques fiscales et industrielles soient orientées en faveur de la transition d'une économie éreintée vers une économie décarbonnée, numérique, innovante, créatrice d'emplois dans les PME ou l'économie sociale et solidaire", précisent-ils.

Leurs angles d'attaque : miser sur "une prospérité sobre en ressources, moins consumériste", et "engager la bataille de l'égalité des territoires" en intégrant les "populations vulnérables".

Parmi les signataires du manifeste et membres du club, les députés Laurence Rossignol, secrétaire nationale au PS chargée de l'environnement et Philippe Martin, membre de la commission de développement durable à l'Assemblée nationale.