DIRECT. Suspendu du FN, Jean-Marie Le Pen annonce la création d'une "formation"

L\'eurodéputé Jean-Marie Le Pen lors de son arrivée au siège du Front national, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 4 mai 2015. 
L'eurodéputé Jean-Marie Le Pen lors de son arrivée au siège du Front national, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 4 mai 2015.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Après sa mise à l'écart du Front national, il précise toutefois qu'il ne s'agira pas d'un parti politique. Suivez les réactions en direct.

Le président d'honneur suspendu du Front national, Jean-Marie Le Pen, va créer une "formation" qui, cependant, "ne sera pas concurrente du FN", a-t-il annoncé au micro de Radio Courtoisie, lundi 11 mai. Cette formation, explique-t-il, sera "un parachute contre le désastre, de façon à peser pour rétablir la ligne politique qui est celle qui a été suivie depuis des décennies" par le parti qu'il a fondé.

 "Je ne vais pas créer un autre parti. Je vais créer une formation qui ne sera pas concurrente du FN", a précisé Jean-Marie Le Pen, sans détailler davantage la structure de ladite formation.

"Nous n'avons absolument pas peur de la concurrence", a réagi le trésorier du FN Wallerand de Saint-Just, contacté par i-Télé. "Jean-Marie Le Pen avait besoin d'éclaircir la situation."

21h46 : Au FN, l'annonce de la création par Jean-Marie Le Pen d'une formation pour réunir les déçus de la nouvelle ligne du parti ne semble pas inquiéter outre mesure. "Il s'agit d'une non-information pour le Front National" a ainsi réagi auprès de l'AFP un responsable du parti. "Ce sera quoi ? L'association des amis de Jean-Marie Le Pen, par Jean-Marie Le Pen, pour Jean-Marie Le Pen et présidée par Jean-Marie Le Pen ?" a-t-il ironisé.

20h49 : Amusant de voir JM Le Pen fonder un courant (un parti peut-être en réalité?) par son éviction après avoir éjecter autant de personnes du FN (mégret, bompard, lang...) qui eux ont fondé leurs partis.

20h49 : Dans les commentaires, @anonyme trouve ironique la création de cette formation par Jean-Marie Le Pen, pas tendre avec les dissidents quand il était lui-même président du FN.

20h47 : "Pour créer un mouvement, il faut beaucoup d'énergie. [Jean-Marie Le Pen] est quand même âgé et fatigué."

Contacté par francetv info, le député européen FN Bernard Monot ne croit pas que le Front national soit menacé de scission après l'annonce par Jean-Marie Le Pen de la création d'une nouvelle formation. Beaucoup de nouveaux adhérents sont "sur la ligne Marine", estime l'élu, qui ajoute "qu'une sanction un peu plus modeste contre Jean-Marie Le Pen aurait été à mon sens plus adaptée".

20h24 : Jean-Marie Le Pen annonce qu'il veut créer une formation rassemblant "les écœurés", mais pour Bruno Gollnisch, joint par francetv info, il ne faut pas y voir une scission au sein du FN. Jean-Marie Le Pen "a exclu tout à fait de fonder un parti concurrent", relève ce proche du fondateur du FN. Pour lui, une "réunification" est nécessaire, alors que "beaucoup de gens dans le parti sont affectés par cette affaire".

20h01 : Un proche de Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch, réagit lui aussi, sur France Info, à l'annonce de cette formation, dont la forme reste incertaine. Sur Radio Courtoisie, Le Pen aassuré qu'elle ne concurrencera pas le FN, et évoqué "une association des amis".

19h51 : "Je ne pense pas que beaucoup de personnes suivront Jean-Marie Le Pen."

Wallerand de Saint-Just a réagi sur i-Télé à l'annonce du fondateur du FN, qui souhaite créer une nouvelle formation pour les déçus de la ligne actuelle du parti. Le trésorier du FN assure que le parti n'a "pas peur de la concurrence" de cette nouvelle formation.

Vous êtes à nouveau en ligne