DIRECT. Regardez la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945

Ce direct est terminé.

François Hollande préside, à Paris, cette commémoration de la victoire des alliés sur le nazisme.

A l'occasion du 69e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, France 2 bouleverse ses programmes pour diffuser, jeudi 8 mai, une émission spéciale. Marie Drucker commente la cérémonie, aux côtés de Pierre Servent, spécialiste des questions de défense, de Fabrice d'Almeida, historien, et de la chef du service politique de France 2, Nathalie Saint-Cricq.

Comme à l'accoutumée, le président de la République, François Hollande, se rend place Clémenceau, à Paris, pour déposer une gerbe au pied de la statue du général de Gaulle. Puis il remonte l'avenue des Champs-Elysées, avec l'escorte de la Garde républicaine. A son arrivée place de l'Etoile, il passe les troupes en revue avant de déposer une gerbe et de raviver la flamme sur la tombe du soldat inconnu, sous l'Arc de triomphe.

Les célébrations commémorent la capitulation sans conditions de l'Allemagne nazie le 8 mai 1945 après cinq années de conflit. Depuis 1953, le 8 mai est un jour férié. En 1975, Valéry Giscard d'Estaing avait supprimé les commémorations, la raison du rapprochement avec l'Allemagne. Elles ont été rétablies en 1981 par François Mitterrand.

 

12h15 : Voici ce qu'il faut retenir de l'actualité ce matin :

Un soldat français de la Légion étrangère est mort en opération au Mali cette nuit. Alors que l'opération Serval se poursuit, 1 000 soldats français vont être concentrés près de Gao et 3 000 autres sur la "bande sahélo-saharienne". Retrouvez plus d'informations dans notre article.

 L'opération militaire contre les insurgés "va se poursuivre", annonce un haut responsable ukrainien.
• "Sortir de l'Europe, c'est sortir de l'histoire", a déclaré François Hollande. Le chef de l'Etat a présidé la cérémonie de commémoration du 8-mai 1945, sur les Champs-Elysées à Paris. Le président a demandé aux citoyens de se mobiliser pour les élections européennes et de ne pas céder aux appels "des extrémistes" qui veulent "détruire" l'Europe.


•  Malgré sa défaite contre Rennes (1-2), le PSG est champion de France de Ligue 1 pour la deuxième saison consécutive. Les Parisiens peuvent remercier Guingamp, qui a arraché le nul à Monaco. Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées après le match, sur les Champs-Elysées pour fêter le titre, dans la tension mais sans débordement.

12h01 : "J'étais en Autriche. Bien sûr, j'ai ressenti une très grande joie et je pensais enfin libre ! D'ailleurs, la population germanique était aussi contente, les gens n'étaient pas tous pour Hitler, vous savez."

 Interrogé par La Dépêche.fr, cet ancien soldat "garde une mémoire intacte de la seconde guerre mondiale". Il raconte son 8 mai 1945.

11h48 : Pas de voitures sur les Champs-Elysées ce matin. Depuis la cérémonie, l'ancien candidat Europe Ecologie-Les Verts à Paris, Christophe Najdovski, imagine alors une avenue sans klaxons ni pots d'échappement. 

11h42 : "L'Europe, c'est la paix. La France et l'Allemagne sont deux pays amis qui ont fondé l'Europe (...) qui s'était déchiré, il y a 70 ans. Sortir de l'Europe, c'est sortir de l'histoire."

Le président demande aux citoyens de se mobiliser pour les élections européennes et de ne pas céder aux appels "des extrémistes" qui veulent "détruire" l'Europe.

11h24 :  Nous vous le disions plus tôt, le PSG est privé de défilé sur les Champs-Elysées pour célébrer son titre.  Cela n'empêche pas les internautes de plaisanter, alors que la plus célèbre avenue du monde accueille ce matin les commémorations du 8 mai 1945.

11h04 : Les pays alliés au cours de la seconde guerre mondiale célèbrent aujourd'hui la fin des combats et la capitulation allemande du 8 mai 1945. Mais n'aurait-elle pas eu lieu le 7 ? A moins que ce ne soit le 9 ? Notre blogueur fan d'histoires et d'Histoire nous explique pourquoi cette date n'est pas évidente.

10h58 : A quoi ressemblait les Champs Elysées le 8 mai 1945 ? A cela : 

10h53 : Pas beaucoup de monde sur les Champs-Elysées....

10h53 : Dans les commentaires ainsi que sur les réseaux sociaux, certains spectateurs note qu'il n'y a pas foule sur les Champs-Elysées pour la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945. 

10h41 : Que monsieur Giscard d'Estaing fasse preuve de patriotisme en renonçant à la retraite et aux avantages de son ancien statut de président qui lui sont versés grâce à l'argent des Français.

10h40 : Selon Valéry Giscard d’Estaing, le 8 mai ne devrait pas être chômé. Les déclarations de l'ancien président de la République, ce matin sur Europe 1 vous font réagir dans les commentaires. 

10h37 : François Hollande s'apprête à déposer une gerbe au pied de la statue du général de Gaulle. Il s'agit du premier moment de recueillement de cette cérémonie. 

10h36 : La seconde guerre mondiale a pris fin il y a 69 ans, mais sa mémoire reste vive. Dans l'ouest de la Russie, dans le village de Bezzaboty, des élèves d'écoles militaires russes ont trouvé dimanche des vestiges des combats. 



(REUTERS  /EDUARD KORNIYENKO)

10h39 : "Il y a trop de divisions, et la figure du général de Gaulle nous le rappelle", a déclaré le Premier ministre, Manuel Valls, au micro de France 2. 

10h11 : Selon Valéry Giscard d’Estaing, le 8 mai ne devrait pas être chômé. Sur Europe 1, l'ancien président estime que "ce n’est pas simplement une journée fériée, c’est aussi une journée chômée, où la France ne travaille pas, où la France, qui n’a pas de croissance, va se reposer trois jours. C’est tout à fait illogique".
 
(EUROPE 1)

10h10 : Les Russes et les Ukrainiens aussi fêtent les 69 ans de la capitulation allemande. Si les célébrations officielles ont lieu demain dans tout l'ex-union soviétique, le journaliste du Guardian à Moscou, tweete une photo d'une petite cérémonie dans un village proche de Konstantinovka, dans l'est ukrainien. 

10h02 : A l'occasion du 69e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, France 2 bouleverse ses programmes pour diffuser une émission spéciale. Regardez en direct et en streaming sur francetv info la cérémonie de commémoration, présidée par François Hollande. 


(AFP)

Vous êtes à nouveau en ligne