DIRECT. Conférence des territoires : Emmanuel Macron souhaite une baisse du nombre des élus locaux

Le président de la République, Emmanuel Macron, avec le Premier ministre Edouard Philippe et le président du Sénat, Gérard Larcher, lors de la Conférence nationale des Territoires, le 17 juillet 2017 à Paris. 
Le président de la République, Emmanuel Macron, avec le Premier ministre Edouard Philippe et le président du Sénat, Gérard Larcher, lors de la Conférence nationale des Territoires, le 17 juillet 2017 à Paris.  (IAN KINGTON / POOL)

Le président de la République est très attendu par les représentants des collectivités territoriales, inquiets par son projet d'exonérer 80% des foyers français de taxe d'habitation.

Emmanuel Macron a promis d'exonérer la taxe d'habitation pour 80% des contribuables. Mais la mesure inquiète de nombreux élus locaux, car il s'agit d'une source majeure de revenus des collectivités locales. A l'occasion de la conférence nationale des territoires, lundi 17 juillet, le président de la République doit préciser les modalités de mise en œuvre de cette mesure. Suivez son allocution en direct. 

François Baroin, sénateur-maire (LR) de Troyes et président de l'association des maires de France, a rappelé sur RTL son "hostilité" à la suppression de la taxe d'habitation. Il a également pointé un "risque constitutionnel" au regard de la libre administration des collectivités.

"Un tiers de la taxe d’habitation est déjà compensé à 100% par l’Etat en faveur des communes et on l’a juste oublié", estime sur franceinfo Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement. Il a promis aux maires une compensation "à l'euro près".

En 2015, la taxe d'habitation a rapporté 21,7 milliards d'euros aux collectivités locales, selon Les Echos. Pendant la campagne, Emmanuel Macron chiffrait le coût annuel de sa mesure à 10 milliards d'euros. Les quelque 12 milliards d'euros restants continueront à être payés par les 20% de ménages qui ne seront pas exonérés.

Vous êtes à nouveau en ligne