Départementales : 16 candidats FN exclus du parti pour des propos injurieux

(Marine Le Pen a suivi les recommandation de la Commission des disciplines du Front national en excluant définitivement 16 candidats FN aux élections départementales pour leurs propos injurieux © MAXPPP)

Marine Le Pen a tranché. Sur recommandation de la Commission de discipline du Front national, elle a décidé d'exclure définitivement 16 candidats de son parti aux dernières élections départementales, pour avoir tenu des propos injurieux ou racistes pendant la campagne, et notamment sur les réseaux sociaux. 15 autres candidats font l'objet d'une exclusion temporaire.

Sur 33 dossiers de candidats aux départementales présentés à la Commission des conflits du Front national fin mai, 16 ont fait l'objet d'une exclusion définitive par Marine Le Pen. Ils sont accusés d'avoir tenu des propos litigieux, voire racistes ou homophobes, pendant la campagne. 

Les candidats concernés ont été auditionnés les 28 et 29 mai dernier devant la Commission de discipline et de conciliation du FN. A l'issue d'un débat contradictoire, une recommandation a été faite par les membres de ladite commission sur chaque cas. In fine, c'est la patronne Marine Le Pen qui a tranché : 16 sont exclus définitivement, 15 autres mis à l'écart provisoirement. L'examen de deux dossiers a été reporté.

Des propos dénoncés par les médias

Le nom des personnes concernées n'a pas été rendu public. Mais, pendant la campagne, de nombreux médias, dont France info, s'étaient fait l'écho de propos xénophobes, islamophobes, antisémites ou homophobes tenus par certains candidats frontistes sur les réseaux sociaux. A l'époque déjà, plusieurs suspensions avaient été prononcées. 

Fermeté totale

Marine Le Pen avait promis la "fermeté totale" face à ces attitudes, soulignant qu'il s'agissait d'une minorité des 7.600 candidats pour le scrutin. Mais elle avait affirmé être en "désaccord avec ces gens-là. D'ailleurs en tant que président du Front national, je les suspends, je les convoque devant la commission des disciplines systématiquement, et ils sont en règle général exclus" , disait-elle en mars dernier.

Vous êtes à nouveau en ligne