VIDEO. Démission du général de Villiers : "Ce n'est pas le rôle du chef d'état-major" de défendre le budget des armées, affirme Macron

Le chef de l'Etat a répondu aux questions de France 2, en marge du Tour de France. 

Il ne pouvait pas y échapper. A l'issue de l'arrivée de la 17e étape du Tour de France, mercredi 19 juillet, Emmanuel Macron a été interrogé sur la démission du chef d'état-major des armées, Pierre de Villiers, survenue plus tôt dans la journée. "Je veux rendre hommage au général de Villiers, qui est un militaire de grande qualité", a-t-il affirmé, alors que de nombreuses voix ont attribué la démission du général à une démonstration d'autorité excessive de la part d'Emmanuel Macron.

>> DIRECT. Suivez les réactions après la démission du général de Villiers

Au micro de France 2, le président de la République a aussi salué la carrière du général François Lecointre, qui va remplacer Pierre de Villiers au poste de chef d'état-major des armées. Au passage, il a estimé que "ce n'est pas le rôle du chef d'état-major" de défendre le budget des armées, mais à la ministre, Florence Parly.

Ces derniers jours, le chef de l'Etat avait recadré le général de Villiers, qui avait dénoncé les coupes budgétaires dans l'armée. "Si quelque chose oppose le chef d'état-major des armées au président de la République, le chef d'état-major des armées change", avait déclaré Emmanuel Macron au JDD

Vous êtes à nouveau en ligne