Démission du général de Villiers : quelle réaction à Montauban, ville de caserne ?

Cette vidéo n'est plus disponible

La démission du général de Villiers ce mercredi 19 juillet fait couler beaucoup d'encre. France 2 est partie à Montauban (Tarn-et-Garonne), ville de caserne, pour recueillir quelques réactions.

À Montauban (Tarn-et-Garonne), le 17e régiment de génie parachutiste compte plus de 900 hommes et femmes au coeur de la ville. Alors, la nouvelle de la démission du chef d'état-major des armées, le général de Villiers, a fait réagir quelques riverains ce mercredi matin. Ce qui compte, c'est la reconnaissance de l'engagement des soldats, plus encore qu'une question de budget. 

Une crainte

Pour autant, même ici, ville de caserne, les habitants rencontrés comprennent les efforts budgétaires demandés à l'armée comme au reste de la population. "Ils ont été habitués à en avoir un peu beaucoup. [...] Je pense qu'ils sont comme nous, ils devraient faire un petit peu plus attention à la fin du mois", estime un homme. Seule crainte : que la coupe budgétaire fragilise la présence des soldats dans leur ville, attachée à l'histoire de son régime.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne