Défense : François Hollande maintient le budget des armées

(© MaxPPP / Arnaud Beinat)

François Hollande a réaffirmé lundi "les engagements financiers de la loi de programmation militaire". Le ministre de la Défense et les militaire s'inquiétaient de coupes dans le budget des armées.

Une annonce qui a pour but de rassurer les milieux de la Défense, inquiets des coupes budgétaires dans la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019. Lundi, François Hollande a réaffirmé "les engagements financiers" de la loi. La semaine dernière déjà le Premier ministre Manuel Valls avait tenté de rassurer les troupes, affirmant que le chef de l'Etat avait "sanctuarisé" ces crédits, face à l'inquiétude du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian lui-même.

Si le chef de l'Etat, chef des armées, ne réclame pas d'économies supplémentaires, il demande tout de même lundi au gouvernement de "faire des propositions pour améliorer la gestion des matériels et projets". Les ministres des Finances et de la Défense, Michel Sapin et Jean-Yves Le Drian, feront des propositions en ce sens d'ici la fin du mois de juin.

"Renforcer notre influence internationale"

Dans son communiqué, François Hollande rappelle "le caractère primordial de notre effort de défense afin de renforcer notre influence internationale, protéger nos intérêts vitaux et assurer la sécurité de la France".

Pour 2014-2019, la LPM prévoit un budget total de 190 milliards d'euros, dont six milliards de recettes extrabudgétaires, doublé d'une réduction des effectifs de 33.675 personnes sur la période, dont 7.881 en 2014.

 

Vous êtes à nouveau en ligne