Décès de Christian Bourquin, président de Languedoc-Roussillon

(Christian Bourquin avait pris la tête de la région Languedoc-Roussillon en 2010 © MAXPPP)

Président de la région Languedoc-Roussillon depuis le décès de Georges Frêche, Christian Bourquin est décédé ce mardi à 59 ans. Il était atteint d'un cancer.

Le président PS de la région Languedoc-Roussillon et sénateur des Pyrénées-Orientales Christian Bourquin est décédé ce mardi matin, à l'âge de 59 ans. Atteint d'un cancer, il avait été admis dimanche à l'hôpital à Montpellier.

Il avait pris en 2010 la succession de Georges Frêche à la tête de la région, après la disparition de ce dernier. Les deux hommes s'étaient rencontrés alors que Christian Bourquin, jeune diplômé de l'Ecole national des arts et industries de Strasbourg commençait sa carrière. "Je n'étais alors qu'un jeune ingénieur en topographie entrant dans les services du maire nouvellement élu. Très vite, il m'a repéré et j'ai été associé à la mise en place des grands projets de la ville ", racontait Christian Bourquin sur son blog.

Plus de vingt ans de mandats locaux

Après avoir pris la direction de la fédération départementale du PS en 1992, il est élu conseiller général en 1994 (puis président du Conseil en 1998), maire de Millas en 1995 et député trois ans plus tard. Lorsqu'il entre au Conseil de la région Languedoc-Roussillon en 2004, il fait partie des 31 élus exclus du Parti socialiste pour avoir soutenu la liste de Georges Frêche aux élections régionales de 2010. Il est ensuite réintégré. 

En juin, Christian Bourquin s'était opposé au projet de fusion du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées. Le président du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a rendu hommage à "un décentraliseur passionné pour sa région", et qui "manquera à sa terre de combat et aux hommes et femmes de gauche ".

Un espace de recueillement sera ouvert à 17 heures à l'hôtel de région.