Municipales : la circulaire de Christophe Castaner, "une volonté du gouvernement de cacher le résultat" pour Nicolas Dupont-Aignan

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, invité du "8h30 franceinfo", estime que cette "manipulation", selon son expression, n'aura pas de portée.

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France et député de l'Essonne, a dénoncé vendredi 17 janvier sur franceinfo la "manipulation" du ministère de l'Intérieur qui change la classification des résultats des partis politiques lors des prochaines élections municipales. Christophe Castaner a adressé une circulaire dans ce sens aux préfets. Il demande que les résultats par étiquette politique soient effectués dans les communes de plus de 9 000 habitants contre 1 000 habitants auparavant.

"Il casse le thermomètre"

"Les Français sont très en colère, affirme Nicolas Dupont-Aignan, parce qu'il y a cette manipulation permanente de l'opinion. Grâce aux réseaux sociaux, il y a un peu plus de liberté". Avec cette circulaire, "il casse le thermomètre comme il n'aura aucun élu, affirme le député, très peu dans les petites villes moyennes où les Français souffrent, que sa clientèle, elle, est dans les centres-villes protégée des plus riches".

Nicolas Dupont-Aignan estime que cette "manipulation", selon son expression, n'aura pas de portée : "Il y a une volonté du gouvernement de cacher le résultat. Mais vous savez, toutes ces manipulations ne servent à rien." "Les Français ne veulent plus de Macron. La seule question qui se pose, la seule, par qui on le remplace ?", a-t-il déclaré.

Vous êtes à nouveau en ligne