Congrès du PS : les frondeurs continuent sans Martine Aubry

France 3

Martine Aubry a abandonné les frondeurs pour se rallier à Jean-Christophe Cambadélis vendredi 10 avril. Dépourvus du soutien médiatique d'Aubry, ces derniers veulent tout de même poursuivre leur combat.

Vendredi 10 avril, Martine Aubry a finalement décidé de soutenir la motion de Jean-Christophe Cambadélis lors du 77e Congrès du Parti socialiste. Si ce n'est pas vraiment une surprise, Danielle Sportiello, journaliste pour France 3, en direct de l'Assemblée nationale à Paris, affirme que "ça change la donne à l'intérieur de la majorité".

Un Congrès plus apaisé

Manuel Valls, cible préférée de Martine Aubry ces derniers mois, peut souffler un peu. Le ralliement de la maire de Lille à l'actuel patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, permettra sûrement un Congrès plus apaisé. Côté frondeurs la bataille continue. Christian Paul, député de la Nièvre, va tirer une motion. Il est rejoint par d'autres frondeurs comme l'ancien ministre de l'Éducation nationale, Benoît Hamon. Et si Martine Aubry prive les frondeurs d'un soutien très médiatique, ces derniers veulent montrer ce samedi qu'ils restent très combatifs, même s'il ne faut pas de déchirement au PS.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne