Les primes de Guéant

L'affaire des primes de Guéant débute en juin 2013 alors que l'IGPN tentait d'établir la vérité sur le financement de la campagne électorale en 2007 de Nicolas Sarkozy. Des traces d'importants paiements en liquide auraient été découvertes chez l'ancien directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur. De 2002 à 2004, Claude Guéant aurait touché environ 10 000 euros chaque mois. Pour sa défense, il a évoqué des primes de cabinet, un système qui n'avait plus cours depuis 2002. Il s'agirait en réalité d'une somme prélevée sur les « frais d'enquête et de surveillance » de la police.
plus
plus