Les primes de Guéant

L'affaire des primes de Guéant débute en juin 2013 alors que l'IGPN tentait d'établir la vérité sur le financement de la campagne électorale en 2007 de Nicolas Sarkozy. Des traces d'importants paiements en liquide auraient été découvertes chez l'ancien directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur. De 2002 à 2004, Claude Guéant aurait touché environ 10 000 euros chaque mois. Pour sa défense, il a évoqué des primes de cabinet, un système qui n'avait plus cours depuis 2002. Il s'agirait en réalité d'une somme prélevée sur les « frais d'enquête et de surveillance » de la police.
plus
Claude Guéant assiste à un meeting des Républicains pour les européennes, le 15 mai 2019, à Paris.

Claude Guéant exclu de la Légion d'honneur après sa condamnation dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur

Claude Guéant a été condamné à un an de prison ferme dans l\'affaire des primes en liquide au ministère de l\'Intérieur.

Primes en liquide : la condamnation de Claude Guéant "restera une tache indélébile" dans sa carrière

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant, le 13 novembre 2015 au palais de justice de Paris.

Claude Guéant définitivement condamné à un an de prison ferme dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur

L\'ancien secrétaire général de l\'Elysée, Claude Guéant, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 27 mai 2012.

Primes en liquide : un an de prison ferme pour Claude Guéant

L\'ancien ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant, a été condamné à deux ans de prison, dont un ferme, par la cour d\'appel de Paris le 23 janvier 2017.

Primes en liquide : Claude Guéant, condamné en appel à deux ans de prison dont un ferme, va se pourvoir en Cassation

L\'ancien ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant, le 13 novembre 2015 à Paris.

Trois questions sur la peine infligée à Claude Guéant dans l'affaire des primes en liquide au ministère de l'Intérieur

Claude Guéant arrive au tribunal correctionnel de Paris, le 28 septembre 2015. 

Affaire des primes en liquide : Claude Guéant condamné à 2 ans de prison avec sursis

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant, au siège de l\'UMP, le 8 juillet 2013, à Paris.

Claude Guéant sur le point d'être renvoyé en correctionnelle

Le ministre de l\'Intérieur, Manuel Valls, le 4 décembre 2013 à la préfecture de police de Paris.

Manuel Valls enterre les primes en espèces, selon Europe 1

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant quitte le siège de l\'UMP, le 8 juillet 2013 à Paris. 

Affaire des primes en liquide : la garde à vue de Claude Guéant levée

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant à Paris, le 10 avril 2013.

Primes en liquide : l'ex-ministre de l'Intérieur Guéant en garde à vue

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant, lors d\'une réunion de l\'UMP en présence de Nicolas Sarkozy, le 8 juillet 2013 à Paris.

L'enquête sur les fonds étrangers de Guéant s'accélère

Claude Guéant, le 2 décembre 2011 à Paris, alors qu\'il était ministre de l\'Intérieur.

Une enquête préliminaire ouverte sur les primes en liquide de Guéant

Claude Guéant, alors ministre de l\'Intérieur, le 23 avril 2012, à Paris.

Affaire Guéant : deux syndicats lui demandent de "rendre l'argent"

Le sénateur UMP Jean-Pierre Raffarin, le 30 mai 2013 à Paris, lors d\'une convention UMP sur l\'Europe.

VIDEO. Primes de Claude Guéant : "Un problème majeur" pour Raffarin

Claude Guéant, le 26 avril 2012 à Luxembourg (Luxembourg). 

Guéant et ses primes : trois questions pour comprendre l'affaire

L\'ex-secrétaire général de l\'Elysée et ancien ministre Claude Guéant, le 4 juin 2012 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). 

Boutin charge Guéant, soupçonné d'avoir favorisé un emploi fictif

Claude Guéant, l\'ex-ministre de l\'Intérieur, le 27 mai 2012 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Virements suspects, tableaux, primes : les multiples affaires Guéant

Claude Guéant lors d\'une convention de l\'UMP, à Paris, le 4 avril 2013. 

Un virement suspect de 25 000 euros reçu par Guéant depuis la Jordanie

Claude Guéant, l\'ex-ministre de l\'Intérieur, le 27 mai 2012 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

La note qui fragilise (encore) la défense de Guéant

L\'humoriste Gérald Dahan, le 8 mars 2007.

L'imitateur Gérald Dahan piège Guéant et Devedjian sur l'affaire des 500 000 euros

Claude Guéant lors de sa campagne législative, le 24 mai 2012, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Primes en liquide : les déclarations de Guéant "font rire la police"

L\'ancien ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant, le 21 mars 2013 au siège de l\'UMP, à Paris. 

Les explications peu convaincantes de Guéant sur la vente de ses tableaux

L\'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, lors d\'un meeting de l\'UMP le 15 septembre 2012, à Samoëns (Haute-Savoie).

VIDEO. Guaino : "Bachelot s'est roulée par terre pour être ministre"

Claude Guéant lors d\'une conférence de presse, à Kirchberg (Luxembourg), lorsqu\'il était ministre de l\'Intérieur, le 26 avril 2012.

Primes en liquide : les explications de Claude Guéant mises à mal

L\'ancien ministre de l\'Intérieur, invité du journal de 20h de France 2, a dénoncé la violation du secret de l\'instruction, le 30 avril 2013.

VIDEO. Guéant : "J'ai vendu mes tableaux au prix proposé par l'acheteur"

L\'ex-ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant, sur le plateau du 20h de France 2 le 30 avril 2013. 

Versement de 500 000 euros, "primes de cabinet", la défense contestée de Guéant

L\'ancien ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 27 mai 2012

DIRECT. Claude Guéant invité du 20h de France 2

Claude Guéant, le 2 décembre 2011 à Paris, alors qu\'il était ministre de l\'Intérieur.

VIDEO. Claude Guéant justifie le versement de 500 000 euros

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant, le 10 avril 2013 à Paris.

Claude Guéant porte plainte en diffamation contre Ziad Takieddine

Vous êtes à nouveau en ligne