Claude Guéant

Claude Guéant est devenu secrétaire général de la présidence de la République française en mai 2007 au moment de l'investiture de Nicolas Sarkozy. En 2011, il est nommé ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration, poste qu'il occupera jusqu'à la fin du mandat présidentiel. Claude Guéant fut vivement critiqué pour ses positions et ses propos sur l'immigration : sa phrase « toutes les civilisations ne se valent pas » fit ainsi couler beaucoup d'encre. Retrouvez l'actualité de l'ex-préfet engagé dans la vie politique aux côtés de Nicolas Sarkozy depuis 2002.
plus
Claude Guéant a été condamné à un an de prison ferme dans l\'affaire des primes en liquide au ministère de l\'Intérieur.

Primes en liquide : la condamnation de Claude Guéant "restera une tache indélébile" dans sa carrière

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant, le 13 novembre 2015 au palais de justice de Paris.

Claude Guéant définitivement condamné à un an de prison ferme dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur

Les portraits de Patrick Buisson et de Claude Guéant. 

"Sondages de l'Élysée" : le parquet national financier demande un procès pour Claude Guéant et d'anciens proches de Nicolas Sarkozy

Claude Guéant, le 3 mai 2017, à Bruxelles (Belgique).

Soupçons de financement libyen de la campagne de Sarkozy : Claude Guéant entendu par les juges d'instruction

CASH INVESTIGATION / FRANCE 2

VIDEO. Quand Claude Guéant payait tout en cash

Claude Guéant, le 28 septembre 2015.

Deux biens immobiliers appartenant à Claude Guéant confisqués par la justice

Claude Guéant, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, le 14 janvier 2017 à Paris.

Si j'étais... Claude Guéant

L\'ancien secrétaire général de l\'Elysée, Claude Guéant, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 27 mai 2012.

Primes en liquide : un an de prison ferme pour Claude Guéant

L\'ancien ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant, a été condamné à deux ans de prison, dont un ferme, par la cour d\'appel de Paris le 23 janvier 2017.

Primes en liquide : Claude Guéant, condamné en appel à deux ans de prison dont un ferme, va se pourvoir en Cassation

Claude Guéant, invité de France Inter le 27 octobre 2016

Claude Guéant : "Les policiers sont avant tout à la recherche de sens"

L'ex-rival de Claude Guéant, Thierry Solère, espionné par la DGSE ?

L\'ancien secrétaire général de l\'Elysée, Claude Guéant, au palais de justice de Paris, le 13 novembre 2015.

Affaire des sondages de l'Elysée : Claude Guéant mis en examen pour "complicité de favoritisme"

L\'ancien ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant, le 13 novembre 2015 à Paris.

Trois questions sur la peine infligée à Claude Guéant dans l'affaire des primes en liquide au ministère de l'Intérieur

Claude Guéant arrive au tribunal correctionnel de Paris, le 28 septembre 2015. 

Affaire des primes en liquide : Claude Guéant condamné à 2 ans de prison avec sursis

Claude Guéant face à la justice

Claude Guéant soupçonné d'avoir utilisé des fonds publics pour son usage personnel

Primes en liquide : Claude Guéant devant la justice

Claude Guéant jugé pour détournement de fonds publics

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant, au siège de l\'UMP, le 8 juillet 2013, à Paris.

Claude Guéant sur le point d'être renvoyé en correctionnelle

Claude Guéant, photographié le 25 janvier 2014 à Paris. Son fils a été placé en garde à vue le 30 mars 2015. 

Soupçon de financement libyen de Sarkozy : le fils de Guéant en garde à vue

Claude Guéant mis en examen : que lui reproche la justice ?

Claude Guéant : un homme d'affaires saoudien mis en examen

Affaire des tableaux flamands : Claude Guéant mis en examen

Claude Guéant mis en examen

Claude Guéant face aux juges

Claude Guéant risque une mise en examen

Claude Guéant, alors ministre de l\'Intérieur, le 2 décembre 2011 à Paris.

Affaire Tapie : l'Elysée rejette les accusations de Claude Guéant

L\'ancien ministre de l\'Intérieur et secrétaire général de l\'Elysée, Claude Guéant, le 8 juillet 2013 à Paris.

Les archives de Guéant introuvables, Placé demande une enquête parlementaire

L\'ancien ministre de l\'Intérieur Claude Guéant, le 4 avril 2013 à Paris.

Claude Guéant entendu dans l'enquête sur la nomination de François Pérol à la BPCE

Le ministre de l\'Intérieur, Manuel Valls, le 4 décembre 2013 à la préfecture de police de Paris.

Manuel Valls enterre les primes en espèces, selon Europe 1

12

Vous êtes à nouveau en ligne