Démission de Christiane Taubira : "Parfois résister, c'est partir"

FRANCE 2

La garde des Sceaux a remis sa démission à François Hollande. L'Elysée l'a confirmé mercredi 27 janvier dans un communiqué.

A 9h11 ce mercredi 27 janvier, un communiqué de l'Elysée annonçait le départ de Christiane Taubira du gouvernement. La garde des Sceaux a remis sa démission à François Hollande, qui l'a acceptée. Le chef de l'Etat a néanmoins salué sa détermination et son rôle dans l'adoption du mariage pour tous.

L'ex-ministre de la Justice s'est exprimée sur cette démission via son compte Twitter : "Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit".

Remplacée par un proche de Manuel Valls

Cette démission a été saluée par une partie de la gauche. Cécile Duflot, par exemple, évoque "une décision de courage et de conviction". Mais pour certains socialistes, notamment les frondeurs, ce départ est inquiétant. Les députés de l'opposition, eux, ne cachent pas leur satisfaction. Christiane Taubira est remplacée par Jean-Jacques Urvoas, député socialiste et proche de Manuel Valls.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne