Christiane Taubira : son parcours mouvementé au sein du gouvernement

France 3

La garde des Sceaux a remis sa démission à François Hollande. L'Elysée l'a annoncé ce mercredi 27 janvier dans un communiqué.

Fin de parcours pour Christiane Taubira. La ministre de la Justice a remis sa démission à François Hollande. La garde des Sceaux s'en va sur un ultime désaccord. Elle était contre la déchéance de la nationalité, mais avait admis la primauté du président de la République. Sa démission était inéluctable. Au gouvernement, son autonomie, elle l'avait acquise en s'opposant à Manuel Valls sur la réforme pénale, avant de s'afficher aux côtés d'Arnaud Montebourg.

La  proie préférée de l'opposition

Mais Christiane Taubira a aussi été la ministre d'un combat : le mariage pour tous. Elle est devenue l'icône de la gauche en résistant à la rue et à la droite. Elle était aussi la proie préférée de l'opposition. On l'a accusée de laxisme, de libérer les détenus, de ne pas chanter La Marseillaise, et a été l'objet d'attaques racistes. A chaque occasion, la droite réclamait sa démission.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne