Christiane Taubira fait ses adieux au gouvernement

FRANCE 2

La garde des Sceaux a démissionné et passé le relais à Jean-Jacques Urvoas, ce mercredi 27 janvier.

Longtemps envisagée, la démission de Christiane Taubira a été confirmée par l'Élysée ce mercredi 27 janvier. Comme à son habitude, elle a quitté cet après-midi le ministère de la Justice à vélo. Quelques minutes plus tôt, elle a passé le relais à Jean-Jacques Urvoas, son successeur. Elle s'attarde dans la cour du ministère, ovationnée par ses collaborateurs. Peu de temps avant, sourire aux lèvres, elle expliquait sa décision : "Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur. Je choisis d'être fidèle à moi-même, à mes engagements, à mes combats..", a-t-elle déclaré.

Un hommage à l'Assemblée

Le désaccord politique majeur, c'est la déchéance de la nationalité, à laquelle elle s'oppose fermement parce qu'elle la juge contraire aux valeurs de la gauche. Cette démission aurait été actée dès samedi dernier selon l'Élysée. Ce matin, Christiane Taubira a été reçue par François Hollande rejoint par Manuel Valls, avant que la décision ne soit officialisée. L'hommage des députés de gauche à l'Assemblée cette après-midi a été très chaleureux. Les députés, debouts, ont salué son action avec des applaudissements. Tout au long de cette journée, Christiane Taubira n'a pas dit un mot sur ses projets politiques pour l'avenir, elle qui sera restée presque quatre ans garde des Sceaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne