Christian Estrosi démissionne de la présidence de la région Paca et assure qu'il ne veut pas rentrer au gouvernement

Christian Estrosi lors d\'un meeting des Républicains, à Paris, le 24 avril 2017.
Christian Estrosi lors d'un meeting des Républicains, à Paris, le 24 avril 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)

L'élu Les Républicains est actuellement premier adjoint de la ville de Nice. Il en souhaite en redevenir le maire.

Christian Estrosi a annoncé sa démission de la présidence de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, lundi 8 mai, lors d'une réunion publique à Nice (Alpes-Maritimes). L'élu Les Républicains souhaite redevenir maire de Nice. Il est actuellement premier adjoint de la ville de Nice. Le maire de Nice, Philippe Pradal, a remis sa démission au préfet, lundi soir.

"Mon objectif c'est résolument Nice"

Christian Estrosi a expliqué avoir pris sa décision par l'attentat sur la promenade des Anglais. "Le 14 juillet 2016 a été pour moi, comme pour tous les Niçois, une meurtrissure (...) qui restera une plaie à vif jusqu'à mon dernier souffle", a-t-il expliqué. Il assure par ailleurs que cette démission n'est pas liée à l'élection d'Emmanuel Macron, à qui il a apporté son soutien, et à la constitution du futur gouvernement.

Christian Estrosi ajoute que la majorité au conseil régional de Paca devra maintenant désigner un successeur, et qu'il souhaite se consacrer à la ville de Nice.