Patriotisme économique : l'idée de Bruno Le Maire a-t-elle ses chances ?

FRANCE 2

Pour pousser les Français à investir dans l'économie française, Bruno Le Maire réfléchit à un produit financier destiné aux particuliers et leur permettant d'investir dans les entreprises tricolores. Les précisions du journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

Bruno Le Maire veut créer un produit financier à destination des particuliers souhaitant investir dans l'économie française. Un placement de ce type, à visée "patriotique", existe déjà : le PEA-PME, créé en 2014. Pourtant, il n'attire pas les foules. "Seulement 80 000 personnes ont souscrit un contrat de ce genre. C'est peu, par rapport au 4,5 millions de plans d'épargne en action. Au total, l'argent engrangé ainsi vers les PME n'atteint que 1,3 milliard d'euros, c'est dix fois moins qu'espéré par le précédent gouvernement quand il a créé ce dispositif en 2014", explique le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures.

580 millions d'euros récoltés en 2017, 350 en 2018

Le gouvernement a également renoncé à l'ISF-PME. "C'est un dispositif qui a disparu logiquement en même temps que l'impôt sur la fortune. Les riches épargnants pouvaient déduire de leur ISF la moitié de leur investissement dans les PME. 580 millions d'euros ont ainsi été injectés dans les entreprises en 2017", ajoute-t-il. "En 2018, plus d'incitation, mais une autre carotte fiscale existe : on peut déduire de son impôt sur le revenu 25% de son investissement dans les PME. L'an dernier, 350 millions d'euros ont ainsi été récoltés. Au total, c'est trop peu aux yeux du gouvernement, qui veut donc par un nouveau dispositif inciter les épargnants à miser sur ces entreprises", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne