Ascoval : l'aciérie décroche une commande importante

FRANCE 2

Bonne nouvelle pour les 264 salariés d'Ascoval. L'aciérie de Saint-Saulve, dans le Nord, a décroché une commande qui devrait doubler l'activité du site. L'usine tournait au ralenti depuis l'été dernier, après son rachat mouvementé par l'Anglais Olympus.

Ascoval est de nouveau sur les rails. Alors que six mois auparavant, la faillite de l'un de ses repreneurs lui a fait craindre le pire, l'aciérie a décroché une importante commande pour la SNCF. C'est Bruno Le Maire qui est venu l'annoncer aux salariés lundi 25 novembre. "Nous avons signé un accord entre Ascoval et le site d'Hayange, pour la fourniture à la SNCF de 140 000 tonnes d'acier supplémentaire", a expliqué le ministre de l'Économie et des Finances.

47 millions d'euros d'aides publiques

Ces 140 000 tonnes d'acier en plus pendant quatre ans serviront à fabriquer des rails. De quoi doubler le carnet de commandes de l'entreprise. Un soulagement pour les salariés après quatre années de déboires financiers et plusieurs repreneurs. "Ça fait du bien de voir que l'on peut redémarrer. On est encore loin d'avoir la capacité maximum, mais c'est déjà bien", s'enthousiasme un salarié. Ce nouveau débouché est rendu possible grâce à la modernisation des outils et 47 millions d'euros d'aides publiques. Les syndicats restent cependant prudents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne