Amende record infligée par Bercy au groupe Leclerc

France 2

Le ministère de l'Économie réclame au géant de la grande distribution une amende de 117,3 millions d'euros. Leclerc est accusé de pratiques commerciales abusives.

Leclerc, le géant de la grande distribution, écope d'une amende 117,3 millions d'euros. Il est accusé par le ministère de l'Économie de contourner la loi française en faisant pression sur ses fournisseurs. Des fournisseurs qui seraient contraints à des baisses très importantes de leurs tarifs, et cela sans aucune contrepartie.

Des mesures de rétorsion

"Si cette amende est indolore, alors, il ne se passe rien", explique Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances. Le montant de l'amende correspond, selon elle, au triple que ce que Leclerc doit à ses fournisseurs car pour plusieurs négociations, le groupe breton est passé par une centrale belge. Selon la répression des fraudes, il a obligé 27 fournisseurs à baisser leurs prix. Une pratique illégale, d'autant que des mesures de rétorsion étaient pratiquées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne