Bruno Le Maire soupçonne François Hollande de faire monter "délibérément" le FN

France 2

À quelques semaines des élections régionales, l'ancien ministre s'en prend au président de la République dans un entretien accordé au journal "Le Monde".

"Il est le premier responsable de cette impuissance publique qui insupporte les Français", ces mots prononcés par Bruno Le Maire sont destinés au président de la République, François Hollande. Dans une interview accordée au journal Le Monde, Bruno Le Maire critique l'inaction du gouvernement et s’interroge : "Est-ce délibéré de la part de François Hollande pour faire monter le FN ?"

Des propos critiqués par la gauche. Dans un communiqué, Bernard Cazeneuve dénonce "l'irresponsabilité et les contrevérités". Jean-Christophe Cambadélis qualifie cette interview "d'écoeurante".

Le FN s'invite dans le débat

Ce dimanche 1er novembre, la droite en rajoute. Invité d'Europe 1, Benoist Apparu, député Les Républicains, apporte son soutien à Bruno Le Maire. "Ça fait 30 ans que le parti socialiste joue le rôle du pompier pyromane".

De son côté, le Front national met le PS et Les Républicains dos à dos. "Je ne pense pas qu'il y a de complot. Je ne pense pas que l'État fasse semblant d'être nul. Je pense que le gouvernement est nul, le précédent l'était tout autant", critique Florian Philippot, vice-président du Front national.

Une première polémique à quelques semaines des régionales et à quelques semaines de la primaire à droite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne