Brest : quand le logement chez l'habitant est avant tout une histoire de partage

France 3

À Brest, les grandes fêtes maritimes accueillent tellement de monde que l'office de tourisme promeut le logement chez l'habitant.

Avec les grandes fêtes maritimes à Brest (Finistère), un rassemblement d'un millier de navires venus de 12 pays qui attire tous les quatre ans 750 000 touristes, on a développé le logement chez l'habitant quand les hôtels sont complets. Certains sont devenus des habitués. Ils ont tissé des liens avec les habitants qui les hébergent. 

Le prix fixé par l'office de tourisme 

Depuis deux jours, Murielle et Jacques se sont installés chez leurs parents pour laisser la place à des viticulteurs du Bordelais. Ici, la nuit coûte 30 euros par personne, le prix est fixé par l'office de tourisme. Moins rentable que les sites entre particuliers sur internet, mais pour Murielle et Jacques, ce n'est pas la première motivation. Échange de petits cadeaux et partage, c'est ce genre de scènes que l'office de tourisme espérait lorsqu'il y a 12 ans il a lancé un appel aux Brestois pour pallier le manque d'hébergements pendant les fêtes et assurer la promotion de la région. Les professionnels du tourisme de leurs côtés ne se plaignent pas. En ce moment, eux aussi affichent complet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne