Présidentielle : les soutiens de chaque candidat

France 2

La période de l'entre-deux-tours est marquée par des ralliements de personnalités politiques dans les deux camps. Voici le résumé de ces derniers jours.

Emmanuel Macron d'un côté, Marine Le Pen de l'autre. Dans les deux camps, la semaine a été riche en ralliements. Depuis 48 heures, la candidate frontiste peut compter sur un soutien de poids : Nicolas Dupont-Aignan. Si elle est élue, il deviendra ainsi son Premier ministre. Autre soutien : celui de Christine Boutin, du parti démocrate chrétien. Pourtant certains refusent de prendre position. À droite, Laurent Wauquiez s'oppose à toute consigne de vote. Les anciens candidats à l'Élysée sont également divisés. Jean-Luc Mélenchon a ainsi appelé à faire barrage au Front national, mais il n'appelle pas ouvertement à voter pour Emmanuel Macron. A l'inverse, François Fillon et Benoît Hamon n'ont pas attendu longtemps pour donner leur consigne de vote en faveur du candidat d'"En Marche !"

Emmanuel Macron réunit des soutiens de plusieurs partis politiques

Dans le camp d'Emmanuel Macron, la liste des soutiens s'allonge. Martine Aubry, son adversaire d'hier et opposée à sa politique économique, votera pour lui. À droite, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé prennent la même décision et sont suivis par de nombreux élus des Républicains. Dernier soutien au Centre : celui de Jean-Louis Borloo. L'ancien ministre avait quitté la politique pour se consacrer à l'Afrique. Il revient aujourd'hui dans la bataille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne