Présidentielle : comment convaincre les indécis avant le premier tour

FRANCE 2

Benoît Hamon, Marine Le Pen et François Fillon visent l'électorat indécis, qui pourrait faire pencher la balance au premier tour le 23 avril.

À 17 jours du premier tour de l'élection présidentielle, de nombreux électeurs ne savent pas encore pour qui voter. Dans la dernière ligne droite, les candidats tentent donc d'attirer cet électorat qui pourrait être décisif. Marine Le Pen, la présidente du Front national, était en meeting en Alsace où elle a insisté sur l'identité régionale.

Deux tiers des Français sont sûrs d'aller voter

En difficulté dans les sondages, Benoît Hamon, en déplacement à Nancy, s'est directement adressé aux indécis. Tandis que François Fillon, devant ses militants à Provins en Seine-et-Marne, croit toujours au rassemblement et en ses chances de se qualifier pour le deuxième tour. Selon un centre de recherches, seulement deux tiers des Français sont sûrs d'aller voter le 23 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne