Benoît Hamon : "je quitte un parti, mais je n'abdique pas l'idéal socialiste"

France 3

Benoît Hamon a annoncé qu'il quittait le Parti socialiste ce samedi 1er juillet. Il a lancé son propre mouvement et laisse le PS un peu plus désemparé.

Benoît Hamon a rassemblé ses fidèles ce samedi dans le douzième arrondissement de Paris. Pour donner naissance à son Mouvement du 1er juillet, il a pris une décision. "Aujourd'hui, j'ai décidé de quitter le Parti socialiste. Je quitte un parti, mais je n'abdique pas l'idéal socialiste", a déclaré l'ancien candidat du PS à l'élection présidentielle.

Les élections municipales de 2020 comme premier objectif

Au milieu des siens, Benoît Hamon a lancé son mouvement hors du PS. Bien malheureux à l'élection présidentielle, il choisit de refonder la gauche en dehors de la maison mère, 30 ans après y être entré. Certains amis politiques vont aussi quitter le PS, mais avec quelques regrets, comme l'ancienne ministre Dominique Bertinotti. D'autres, comme l'ancien député Philippe Martin, hésitent encore. Le mouvement doit maintenant se structurer, peut-être avec l'aide des écologistes. Cécile Duflot et Yannick Jadot étaient présents. Le tout pour construire une "maison commune" en vue des élections municipales de 2020.

Vous êtes à nouveau en ligne