Retrait de Benjamin Griveaux : cette affaire est-elle le signe d'une nouvelle ère politique ?

FRANCE 2

Vendredi 14 février, Benjamin Griveaux a retiré sa candidature pour les municipales à Paris après la diffusion de vidéos et messages intimes sur les réseaux sociaux. Sommes-nous entrés dans une nouvelle ère politique ?

Vendredi 14 février, à un mois du scrutin, Benjamin Griveaux a annoncé son retrait de la course aux municipales à Paris. Depuis mercredi 12 février, des vidéos et messages intimes de lui ont été dévoilés. En plateau, la journaliste Nathalie Saint-Cricq condamne la diffusion de ces éléments relevant de la vie privée. "Même si à l'origine de toute cette affaire, il y a une vraie imprudence de Benjamin Griveaux, il en germe une forme de terrorisme des réseaux sociaux", explique-t-elle.

"Des réputations salies en un clic"

La journaliste poursuit : "On peut tous y passer, personne n'est exemplaire à 100% et d'ailleurs, qui détermine l'exemple ? Il y a, parmi les victimes, certes les gens connus, il y en a d'autres aussi : les jeunes harcelés sur les réseaux sociaux. Il y a des réputations qui peuvent être salies en un clic, alors l'intimité, ça existe, la vie privée ça se respecte", poursuit-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne