Municipales à Paris : quel candidat pour LREM ?

France 2

Benjamin Griveaux a annoncé le retrait de sa candidature aux municipales à Paris, vendredi 14 février, après la diffusion sur internet de vidéos à caractère sexuel. Les cartes sont désormais à redistribuer dans la campagne pour la mairie de Paris. Les précisions de la journaliste Anne Bourse, en duplex depuis le siège parisien de La République en marche.

Après l'annonce par Benjamin Griveaux, vendredi 14 février, du retrait de sa candidature à la mairie de Paris, provoquée par la divulgation de vidéos à caractère sexuel, La République en marche n'a plus de candidat à la mairie de Paris. Il va donc falloir lui trouver un remplaçant. "C'est un vrai casse-tête pour La République en marche. Les réunions de crise se succèdent et sont toujours en cours, mais aucun nom ne s'impose, alors que les élections municipales ne sont maintenant plus que dans un mois. Certaines ministres comme Marlène Schiappa ou Agnès Buzyn ont même fait savoir qu'elles n'étaient pas candidates au poste", indique la journaliste Anne Bourse, en duplex depuis le siège parisien du parti macroniste.

Mounir Mahjoubi en pole position ?

"En revanche, Mounir Mahjoubi, l'ancien secrétaire d'État au Numérique, lui s'est dit disponible. Autre nom qui revient régulièrement : celui de Delphine Bürkli, la tête de liste dans le 9e arrondissement, une ancienne LR qui n'a pas sa carte LREM. Et puis, autre hypothèse : Stanislas Guérini, le patron du parti, pourrait y aller lui même. Enfin, dernière solution : un parachutage de dernière minute. Mais pour l'instant, La République en marche n'a pas trouvé la solution, celui ou celle qui a suffisamment de notoriété pour limiter les dégâts et un certain sens du sacrifice face au défi à relever", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne