Affaire Griveaux : Alexandra de Taddeo a reconnu avoir enregistré les vidéos intimes

franceinfo

Dans l'affaire Griveaux, la garde à vue du couple suspecté d'avoir mis en ligne des vidéos intimes du candidat à la mairie de Paris, est terminée. Une information judiciaire doit être ouverte mardi 18 février. Le point sur l'enquête.

Après 48 heures de garde à vue, Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo vont être présentés à la justice mardi 18 février en vue d'une possible mise en examen. Devant les enquêteurs, l'étudiante de 29 ans a confirmé qu'elle était la destinataire des vidéos à caractère sexuel de Benjamin Griveaux au printemps 2018. Elle a reconnu les avoir enregistrées, mais nié avoir participé à leur diffusion. "Soit elle est inconsciente, soit elle s'est fait manipuler", estiment ses parents. L'artiste russe a lui revendiqué la publication de ces documents sur le web. Le juge devra déterminer s'il y a eu manipulation, par qui et pourquoi.

Enquête sur Me Branco

De leur côté, les enquêteurs doivent s'appuyer sur le matériel informatique saisi lors de perquisitions. Ils s'interrogent aussi sur le rôle éventuel joué par Juan Branco, avocat de Piotr Pavlenski et connaissance du couple. En accord avec lui, le bâtonnier de Paris a ouvert une enquête déontologique pour déterminer si Juan Branco peut continuer à assurer la défense de l'artiste russe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne