Seine-Saint-Denis : les mesures du gouvernement pour relancer le département

France 2

Le Premier ministre Édouard Philippe dévoile jeudi 31 octobre une série de mesures pour relancer l'économie de la Seine-Saint-Denis, l'un des départements les plus pauvres de France.

C'est le département le plus peuplé d'Île-de-France, mais surtout l'un des plus pauvres du pays. Parmi les mesures qui vont être annoncées par le gouvernement pour réduire les inégalités : une prime pour fidéliser les fonctionnaires. Le gouvernement promet 10 000 euros pour les agents des services publics à condition de rester au moins cinq ans en poste. 35% des professeurs d'école primaire restent moins de deux ans dans leur établissement. 

Des policiers en renfort

Autre mesure : renforcer les effectifs de police. D'ici à 2021, 100 postes d'officier de police judiciaire seront déployés. 50 policiers supplémentaires se répartiront dans deux quartiers à Saint-Ouen et à La Courneuve. 35 postes de greffiers et 12 postes de magistrats vont être créés. Enfin, avec un vaste programme pour la santé, les urgences hospitalières de trois établissements seront modernisées d'ici 2024. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne