Seine-Saint-Denis : le Premier ministre annonce un plan gouvernemental

france 2

Le gouvernement vient d'annoncer une série de mesures pour le département de Seine-Saint-Denis, qui reste le plus pauvre de l'Hexagone. La journaliste Astrid Mezmorian est sur place.

Jeudi 31 octobre au matin, Édouard Philippe s'est rendu à Bobigny (Seine-Saint- Denis) comme prévu pour faire plusieurs annonces destinées au département. Le Premier ministre a prévu une batterie de 23 mesures : "D'abord, le recrutement de 150 policiers supplémentaires d'ici à 2021, ainsi que des greffiers, des magistrats… Le tribunal de Bobigny qui verra, lui, ses travaux d'extension terminés en 2026", explique la journaliste Astrid Mezmorian, en direct de Bobigny.

Une prime de 10 000 euros par fonctionnaires

La seconde mesure est une prime de 10 000 euros pour les fonctionnaires, "à condition qu'ils restent 5 ans en poste, histoire de stimuler l'attractivité du territoire notamment dans l'enseignement", précise la journaliste. Enfin, les contrôles seront également augmentés dans les logements insalubres, l'un des problèmes les plus importants des habitants. "Mais ici, on parle souvent d'un mille-feuille de problèmes. Tout n'est pas une question de chiffres, et la faillite des services publics engendre des conséquences en cascades. Les élus locaux ne manqueront pas de passer au crible ces mesures".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne