Saint-Denis : un mineur présenté à un juge pour enfants, après une intrusion qui a fait trois blessés dans un lycée

L\'intrusion a eu lieu mardi matin.
L'intrusion a eu lieu mardi matin. (GOOGLE MAPS)

Les intrus voulaient s'en prendre à un élève en particulier. Un mineur interpellé sera présenté jeudi à un juge pour enfants.

L'un des deux mineurs interpellés mardi 12 mars dans l'enceinte du lycée Paul-Éluard de Saint-Denis, âgé de 15 ans, sera présenté jeudi à un juge pour enfants pour violences volontaires et intrusion dans un établissement scolaire, a appris franceinfo de source judiciaire. L'autre jeune a été libéré en l'absence d'élément établissant sa participation, a ajouté cette même source.

Mardi matin, vers 9h30, une bande d'une quinzaine de jeunes armés de marteaux et de battes de baseball se sont introduits dans ce lycée pour s'en prendre à un élève. Au total, trois élèves de l'établissement ont été légèrement blessés.

Une "expédition punitive"

Les intrus sont entrés dans le lycée dans le cadre d'une "expédition punitive" sur fond de tensions entre plusieurs cités de la ville, a indiqué à franceinfo une source proche de l'enquête. Ils voulaient se venger d'un élève en particulier et ont réussi à lui porter quelques coups. Deux élèves qui se sont interposés ont également été légèrement blessés, selon le rectorat de Créteil.

L'intervention de la police et des équipes mobiles de sécurité a permis d'interrompre rapidement cette scène d'une grande violence. Deux jeunes ont été interpellés. Selon les premiers éléments de l'enquête, une histoire de vol de portable et de vengeance aurait motivé cette intrusion.

Des mesures de sécurité accrues

Le recteur de Créteil s'est rendu sur place dès mardi après-midi pour soutenir les élèves et les personnels de l'établissement. Une cellule d'écoute a été mise en place. Plusieurs mesures pour renforcer la sécurité des établissements scolaires du secteur ont été prises, a indiqué le rectorat de Créteil. Parmi elles, des rondes de police plus fréquentes et une surveillance accrue autour du lycée Paul-Éluard. Un diagnostic de sûreté va également être mené par les services de la préfecture de Seine-Saint-Denis. De plus, un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance spécifiquement consacré aux établissements scolaires du secteur aura lieu dans les prochains jours.

Quant aux cours, ils ont repris normalement mercredi. Les enseignants avaient fait valoir leur droit de retrait quelques heures après l'intrusion.

Vous êtes à nouveau en ligne