Grand format : la banlieue se sent abandonnée par les politiques

FRANCE 3

À La Courneuve, près de Paris, les habitants des quartiers sensibles ne se reconnaissent pas dans le débat présidentiel. Selon eux, la banlieue est oubliée.

Dans la campagne présidentielle, le sujet des banlieues est peu abordé. Certaines zones près de Paris ont été stigmatisées, comme La Courneuve, que Nicolas Sarkozy avait promis de "nettoyer au Kärcher" en 2005. "On nous a promis énormément de choses, mais on n'a rien vu passer. On n'a pas de pédiatre sur la ville de La Courneuve", regrette Laurence, une médiatrice associative.

L'éducation oubliée dans les programmes ?

Le sujet de l'éducation est prioritaire pour certains habitants et le milieu associatif, mais là aussi peu de changement. "L'intégration de l'école aux défis du monde n'est posée dans aucun projet des candidats. On cultive un âge d'or qui n'a jamais existé et on ne se pose pas la question des qualifications indispensables pour permettre à un jeune de s'insérer dans un monde du travail en profonde mutation", souligne Jean-Louis Auduc, ancien directeur de l'IUFM de Créteil et bénévole pour l'association Coparenf.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne