Assemblée nationale : des amendements soufflés par les lobbies

France 2

L'Assemblée nationale a rejeté la prolongation de l'avantage fiscal accordé à l'huile de palme en tant que biocarburant vendredi 15 novembre. Les écologistes ont dénoncé l'influence des lobbies. Comment ces derniers arrivent-ils à inspirer des amendements ?

La pratique est aussi courante que dénoncée. À l'Assemblée nationale, certains amendements sont inspirés, voire rédigés par des lobbies. Les textes sont parfois repris mots pour mots, sans aucune mention de leur origine. "Les entreprises, qu'elles fassent valoir leur point de vue, ce n'est pas quelque chose d'anormal. Ce qui est anormal, c'est qu'il y ait une influence qui soit cachée et qui ne soit pas transparente au grand jour", explique Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres.

Plus de transparence

Certains parlementaires veulent désormais rendre obligatoire la provenance de chaque amendement. La majorité s'est engagée à plus de transparence. D'autres députés refusent de dévoiler l'origine des textes de loi. "Il faut arrêter de nous tracer", estime Philippe Vigier, député d'Eure-et-Loire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne