Arnaud Montebourg au mont Beuvray lance un "appel" aux Français

(Arnaud Montebourg à Saint-Léger-sous-Beuvray en Saône-et-Loire en 2015 en compagnie d'Aurélie Filippetti © Maxppp)

Arnaud Montebourg profite de son ascension du mont Beuvray, en Saône et Loire, pour exposer sa vision pour la France. L'ancien ministre de l'Economie lance un appel à construire un projet alternatif à gauche.

On connaît son ambition, mais quelles sont ses intentions ? Arnaud Montebourg, ex-ministre de l’Economie devenu entrepreneur, gravit le mont Beuvray, dans son fief de Saône et Loire ce lundi. Une ascension traditionnelle depuis 2004. Sans faire officiellement acte de candidature pour la présidentielle de 2017, il a fait un pas de plus vers cette échéance. 

L'appel du mont Beuvray

Entouré d'environ 200 personnes, Arnaud Montebourg a lancé un appel aux Français pour leur "proposer dans les mois qui viennent de construire un grand projet alternatif pour la France ". 

L'ex-ministre reconverti en "entrepreneur" a adressé cet appel "aux économistes, aux entrepreneurs et aux syndicalistes, aux innovateurs, aux chercheurs et aux créateurs, aux scientifiques et aux artistes, aux citoyens engagés et tout simplement aux Français qui souhaitent peser sur le destin de notre Nation et de notre continent ". 

Arnaud Montebourg lance un appel aux Français
--'--
--'--

L'entrepreneur prépare son retour

"Il y a des moments où on est à l'arrêt, on observe, on tergiverse, je suis dans cette phase",  déclarait Arnaud Montebourg sur France 2, il y a une semaine. Passé par Habitat, il prépare son retour en politique, cultive ses réseaux. L' ex-troisième homme de la prmaire de 2011 n'a jamais fait mystère de ses ambitions présidentielles mais ne veut pas être le Chevènement de 2017, celui qui empêchera le PS d'accéder au 2nd tour de la présidentielle en se présenant hors parti. 

Les frondeurs le suivront-ils ? Le député de Saône-et-Loire Philippe Baumel, celui de la Nièvre Christian Paul, chef de file des frondeurs, prendront eux aussi la parole au mont Beuvray. Sont-ils en accord avec les thèmes chers à Arnaud Montebourg : la réorientation européenne, le colbertisme économique, la VIème République... Rien n'est moins sûr. Ses détracteurs le décrivent aussi "flamboyant qu'inconséquent." 

"Un rival incontrôlable" pour François Hollande

Comme Gainsbourg pouvait apparaître en Gainsbarre, l’ancien ministre socialiste de l’Economie a aussi sa facette "Montebarre ", a estimé lundi sur France Info le journaliste Antonio Rodriguez, auteur du livre L’Alternative Montebourg (au Cherche-Midi).

Selon Antonio Rodriguez, Arnaud Montebourg a connu un problème d’image qu’il est en train d’essayer de résoudre. "Les industriels que j’ai rencontrés durant mon enquête me disaient que c’était quelqu’un de différent quand on le voyait : à l’écoute, efficace. Mais dès qu’il arrivait devant les caméras, c’était quelqu’un d’autre, plus anxiogène ", a expliqué le journaliste.

En vue de 2017, l’ancien ministre a donc "intérêt à montrer le côté Montebourg qui a séduit l’industrie, et à éviter d’apparaître comme le Montebarre qui faisait peur à ses électeurs potentiels" .

Arnaud Montebourg est devenu un rival incontrôlable pour François Hollande, selon Antonio Rodriguez
--'--
--'--