Anciens présidents : Hollande sonne la fin de certains privilèges

FRANCE 2

Un décret publié ce mercredi 5 octobre au Journal officiel prévoit la fin de certains privilèges liés à la fonction d'ancien chef d'État. Le détail avec Hélène Hug.

Le décret vient d'être publié au Journal officiel : les anciens présidents auront désormais moins d'avantages. "À son arrivée à l'Élysée, François Hollande avait déjà diminué de 30% ses indemnités de président de la République. Rien d'étonnant qu'il s'attaque aujourd'hui au statut des anciens présidents de la République", explique Hélène Hug, en direct de l'Élysée à Paris.

Tous les anciens présidents concernés

L'idée, c'est que les anciens chefs d'État ne conservent pas leurs privilèges à vie, mais pendant cinq ans seulement. À la fin de leur mandat, ils auront toujours le droit à un appartement de fonction, à sept collaborateurs et deux agents de service, mais au bout de cinq ans, ce sera moitié moins de personnel. Quant à la gratuité dans les transports, elle sera aussi annulée. Ces mesures concernent tous les anciens présidents de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne