Bordeaux : Virginie Calmels, première adjointe d'Alain Juppé, quitte la vie politique

Virginie Calmels, ici avec Alain Juppé, le 26 février 2018.
Virginie Calmels, ici avec Alain Juppé, le 26 février 2018. (GEORGES GOBET / AFP)

Elle a annoncé son départ juste après celui de son mentor, Alain Juppé.

Virginie Calmels, première adjointe d'Alain Juppé, a annoncé qu'elle quittait la vie politique, quelques heures seulement après la conférence de presse du maire de Bordeaux, rapporte jeudi 14 février France Bleu Gironde.

En fin de journée, celle qui était arrivée à la mairie en 2014, numéro deux sur la liste d'Alain Juppé avec l'étiquette de la dauphine désignée, a annoncé à ses collègues de la majorité municipale qu'elle quittait ses fonctions et la vie politique. Elle a choisi de partir au même moment que son mentor Alain Juppé - proposé pour siéger au Conseil constitutionnel et démissionnaire de son poste de maire de Bordeaux - et laisse le champ libre à Nicolas Florian, pressenti pour succéder à l'ancien Premier ministre.

L'ex-numéro 2 du parti Les Républicains (LR) avait été limogée mi-juin dernier par Laurent Wauquiez, le président du parti. Les deux cadres étaient en conflit.

Vous êtes à nouveau en ligne