Alain Juppé quitte Bordeaux pour le Conseil constitutionnel

FRANCE 2

Maire de la ville durant près de 25 ans, Alain Juppé a annoncé jeudi 14 février qu'il abandonnait le mandat de maire afin de rejoindre le Conseil constitutionnel.

C'est la fin d'une époque, celle de l'ère Allain Juppé à Bordeaux (Gironde). L'ancien premier ministre qui a conduit les destinées de la ville pendant environ un quart de siècle a annoncé jeudi 14 février qu'il quittait ses fonctions afin de devenir membre du Conseil constitutionnel. "Quitter cet hôtel de ville, cette fois-ci de mon plein gré, est pour moi un crève-coeur", a-t-il assuré lors de sa déclaration, avec une émotion dans la voix.

"L'esprit public est devenu délétère"

"Avec Bordeaux et son peuple, nous sommes en quelque sorte un vieux couple. C'est un arrachement de me séparer de qui j'ai tant aimé, à qui j'ai tant donné", a confié Alain Juppé la voix tremblante avant de s'exprimer sur le climat social et politique ambiant. "L'esprit public est devenu délétère. la montée de la violence, sous toutes ses formes, verbale et physique, le discrédit des hommes et des femmes réputés tous pourris, la vie publique est difficile à vivre", a-t-il expliqué.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne