Alain Juppé, un homme fidèle à sa ligne politique

France 2

Édouard Philippe, porte-parole officieux d'Alain Juppé pour la primaire UMP est l'invité des 4 vérités.

Dimanche 24 mai, Alain Juppé arrivait en tête d'un sondage portant sur la primaire UMP et la présidentielle. Pour réagir à cette actualité, Édouard Philippe, maire UMP du Havre et porte-parole de l'homme politique pour la primaire UMP, est l'invité des 4 vérités.  
"Je regarde les sondages avec une grande prudence et une grande sérénité, explique le député de la Seine-Maritime. Tant mieux, ça me réjouit, mais je sais qu'un bon sondage ne fait pas une bonne élection. La primaire c'est en 2016 à la fin de l'année, la présidentielle c'est en 2017. Il y a beaucoup de choses à faire avant (...) il ne faut pas s'énerver sur les sondages même quand ils sont bons".


Pour lui, Alain Juppé n'a pas changé.  "Un certain nombre de ses caractéristiques sont devenues avec le temps des qualités", explique-t-il. Il précise que la stratégie politique du maire de Bordeaux ne repose pas sur François Bayrou. "Ni l'un ni l'autre ne sont dans une logique d'alliance.  Ce qui est vrai c'est qu'Alain Juppé a toujours dit que la seule condition pour gagner et pour ensuite gouverner et d'avoir l'union la plus large entre la droite et les centres".

Pas de problème d'âge

L'âge de son protégé, 72 ans, n'est pas un problème : "les citoyens ont parfois envie sur certaines fonctions de bien connaître ceux qu'ils élisent. Peut-être que l'élection présidentielle de 2017 donnera envie aux Français de choisir quelqu'un qu'ils connaissent bien et qui leur semble apte à être président", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne