VIDEO. Raffarin découvre un "antisarkozysme nouveau" à l'UMP

Cette vidéo n'est plus disponible

L'ex-Premier ministre, membre du triumvirat qui dirige provisoirement le parti, juge cependant que le "leadership" de l'ancien-président y reste dominant.

Jean-Pierre Raffarin détecte "pour la première fois" un "antisarkozysme nouveau" à l'UMP. Invité d'Europe 1, mardi 24 juin, l'ancien Premier ministre, membre du triumvirat qui dirige provisoirement l'UMP après la démission de sa direction précipitée par l'affaire Bygmalion, a "tiré la sonnette d'alarme" face aux "règlements de comptes". Il a jugé que "tout ceci peut conduire à l'éclatement"

"Sarkozy a une forte probabilité d'être en piste"

Comme on lui faisait observer qu'un favori devait émerger pour prendre la présidence du parti, avec en ligne de mire la présidentielle de 2017, il a tranché : "Ça, c'est le rôle du Congrès", prévu par le mouvement à l'automne. "Que le meilleur gagne !", a-t-il lancé.

"Je pense que Nicolas Sarkozy a une forte probabilité d'être en piste", a-t-il toutefois poursuivi. "Il y a un leadership de Nicolas Sarkozy qui reste dominant dans le parti", a affirmé l'ancien chef de gouvernement. Est-il personnellement favorable au retour de l'ancien chef de l'Etat ? "J'ai une fonction de neutralité", a-t-il éludé. "Je ne vais pas commencer à entrer dans les bagarres entre les uns et les autres puisque ma mission, c'est de mettre de la sagesse."

Vous êtes à nouveau en ligne