DIRECT. Soupçons de conflits d'intérêts : l'Elysée dénonce des "soupçons totalement infondés" visant Alexis Kohler

Le secrétaire général de l\'Elysée, Alexis Kohler, arrive au palais présidentiel, le 13 juillet 2017 à Paris.
Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, arrive au palais présidentiel, le 13 juillet 2017 à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)

L'association Anticor a porté plainte vendredi contre Alexis Kohler, un proche d'Emmanuel Macron.

Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, est visé par une enquête, ouverte par le parquet national financier, lundi 4 juin. Celle-ci a été confiée à la brigade de répression de la délinquance économique de la préfecture de police de Paris. La justice s'appuie sur "plusieurs articles de presse" qui dénoncent les liens familiaux et professionnels étroits qui existent entre le bras droit du président Emmanuel Macronet l'armateur italo-suisse MSC, client important des chantiers navals français de Saint-Nazaire. 

Soupçons de conflits d'intérêts. Le fonctionnaire, qui a des liens familiaux avec l'armateur MSC, client important des chantiers navals français de Saint-Nazaire, "se trouvait à des postes majeurs à Bercy alors que l’avenir de Saint-Nazaire y était l’objet de nombreuses réunions", résume Le Monde. 

Des vérifications sur sa mise en disponibilité. "Le procureur de la République financier a diligenté des investigations afin de vérifier si les règles relatives à la mise en disponibilité des agents publics ont bien été respectées", déclare le PNF dans un communiqué. Ce principe permet à un agent de l’État de quitter temporairement la fonction publique sans démissionner.

Plainte d'Anticor. Avant le déclenchement de l'enquête du PNF, l'association de lutte anticorruption Anticor avait porté plainte vendredi pour prise illégale d’intérêt et trafic d’influence, contre ce proche conseiller d'Emmanuel Macron.

Réaction de l'Elysée. "Monsieur Kohler tient à préciser qu’il a toujours tenu sa hiérarchie informée des liens personnels qu’il avait avec l’entreprise MSC. Il s’est en conséquence systématiquement déporté de toute délibération et de toute décision ayant trait à cette entreprise", a déclaré lundi la présidence de la République. Alexis Kohler prouvera qu'il a respecté la loi et mettra ainsi fin au "soupçon totalement infondé" qui pèse sur lui.

Vous êtes à nouveau en ligne