VIDEO. Sarkozy sur écoute : Copé soupçonne l'exécutif d'avoir "violé le secret de l'instruction"

Cette vidéo n'est plus disponible

Le président de l'UMP accuse le gouvernement d'avoir "divulgué à la presse" les écoutes judiciaires de l'ex-président.

"On n'est dupes de rien", lâche Jean-François Copé. Le président de l'UMP soupçonne l'exécutif d'avoir "violé le secret de l'instruction" et d'avoir "divulgué à la presse" les écoutes judiciaires de l'ex-président Nicolas Sarkozy. Le patron du principal parti d'opposition a été interrogé, mardi 18 mars sur i-Télé, sur les informations selon lesquelles Christine Maugüé, la directrice de cabinet de Christiane Taubira, au courant des écoutes visant l'ex-chef de l'Etat, aurait omis d'en informer la ministre de la Justice.

"Le gouvernement a été pris la main dans le sac"

Jean-François Copé y a vu "le nouvel épisode d'une tragi-comédie d'un gouvernement qui n'arrive pas à se dépêtrer d'une suspicion très forte. (...) Il y a eu violation du secret de l'instruction par l'exécutif, qui l'a divulgué la presse à quelques jours des élections municipales", a-t-il dit. 

"Le coup de la directrice de cabinet qui ne vient pas rendre compte à sa ministre ? Mais qui peut croire une chose pareille ? Surtout sur une chose aussi sensible, surtout quand on sait qu'elle est l'épouse du conseiller parlementaire de François Hollande", a-t-il ajouté. Selon le député-maire de Meaux, "tout ça montre qu'on essaie par tous les bouts de dissimuler la vérité. Le gouvernement a été pris la main dans le sac".

Vous êtes à nouveau en ligne