Pièces détachées : soupçons d'entente sur les prix entre Renault et PSA

France 2

Renault et PSA se sont-ils mis d'accord sur le prix de certaines pièces détachées ? Selon Mediapart, les deux constructeurs utilisaient un logiciel pour gonfler certaines factures. Le profit pourrait s'élever à 1,5 milliard d'euros sur les dix dernières années.

Les constructeurs Renault et PSA auraient fait exploser les prix des pièces détachées pour lesquelles ils ont le monopole, sans justification économique. Selon Mediapart, ils ont gonflé les tarifs de ces pièces grâce à un logiciel qui fixe les prix en fonction de critères qui n'ont rien à voir avec le coût de fabrication.

Mediapart met en cause

En tout, ces constructeurs auraient augmenté les prix des pièces détachées de 15%. Cette surfacturation aurait permis à PSA et Renault des profits supplémentaires de 1,5 milliard d'euros. Les principales victimes sont les consommateurs qui doivent débourser des sommes faramineuses pour payer la réparation de leurs véhicules. Selon Mediapart, les deux constructeurs se seraient également entendus pour augmenter les prix dans les mêmes proportions. Ces derniers nient officiellement de telles accusations. Ils réalisent à eux deux 50% des ventes de véhicules en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne