Financement de la campagne de 2007 : 3e mise en examen pour Nicolas Sarkozy

France 3

Après deux jours de garde à vue et cinq ans d'enquête, Nicolas Sarkozy a été mis en examen ce mercredi 21 mars pour financement illégal de campagne électorale, recel de fonds publics libyens et corruption passive.

Après plus de 24 heures de garde à vue, Nicolas Sarkozy quitte le siège de la direction centrale de la police judiciaire. Il est plus de 20 heures ce mercredi soir quand l'ancien chef de l'État rentre chez lui. Il est mis en examen, poursuivi pour financement illicite de sa campagne de 2007. Les enquêteurs cherchent à savoir depuis cinq ans si des fonds libyens ont été versés pour cette campagne présidentielle. Ce soir, les juges disposeraient d'éléments accréditant les soupçons d'un financement occulte libyen. L'avocat de Nicolas Sarkozy n'a pas encore réagi. Son client, placé sous contrôle judiciaire, a toujours nié les faits.

Deux autres affaires en cours

Cette nouvelle mise en examen vient s'ajouter à celle de l'affaire des écoutes dans laquelle Nicolas Sarkozy est soupçonné d'avoir cherché à favoriser la promotion d'un juge en échange de renseignements. Il est aussi renvoyé en correctionnelle pour financement illégal de sa campagne de 2012 dans l'affaire Bygmalion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne